www.uchronie.org

- point de divergence : un club de football français décroche plusieurs titres en ligue des champions
- intérêt : spéculation sur les causes; application des règles de l'uchronie à l'histoire du sport.

- 1982 : la France remporte la coupe du monde de football; victoire de la France en demi-finale aux tirs aux buts; puis, en finale, contre l'Italie...

- «boom» du football en France : création d'une loi sur le financement sportif, elle vise à la création de clubs sportifs abondamment pourvus en ressources, notamment publicitaires. Ce début des années 80 correspond aux premiers feux des « années fric ».
On assiste à un développement d'une pratique de « filialisation » des grands clubs sportifs par des groupes industriels et commerciaux; plusieurs têtes d'affiche du « cac 40 », comme on ne disait pas à l'époque, veulent leur « grand club ».

- 1986 : les résultats de l'équipe de France de football au Mondial mexicain sont décevants. L'engouement pour ce sport diminue. Des investisseurs se retirent, surtout après le « krach » sur valeurs mobilières de 1987.
- fin des années 80 : plusieurs clubs se retrouvent en difficultés. En 1990, il y a création, par fusion de deux grands clubs, de « Paris banlieue nord »; club dit « populaire » du « 75 et du 93 ».

- Il ne s'agit pas véritablement d'un club «de stars» modèle Real Madrid ou Manchester United, mais plutôt d'une « école Paris banlieue nord ». Les clubs constitutifs de « Paris banlieue nord » fusionnent ainsi leurs centres de formation et de recrutement.

- Son originalité essentielle réside dans son mode de fonctionnement. Le centre d'entraînement et de formation de l'équipe est installé en banlieue, dans une ancienne base militaire. Les joueurs de l'équipe une y disposent d'un « pavillon « à quelques pas de leur centre d'entraînement.

- Cet encasernement de joueurs est parfois critiqué. Mais cette proximité est favorable à une certaine qualité de vie, y compris pour les familles, voire à « l'esprit de groupe ».

- De plus, se développe une forme de jeu spécifique « à la PBN » : polyvalence multiple des joueurs, les défenseurs passant régulièrement en position d'attaquant et vice-versa. Ce qui tend à désorienter l'adversaire.

- Ce système « french suburbs » permet au club, en « division un » depuis le début des années 90, d'accéder au titre de champion de France à la fin des années 80 – 98 et 99 -.

- Le club progresse en coupe d'europe : coupe de l'uefa en 2000; coupe des champions et 2004 et 2005.

- Ces dernières années, "Paris banlieue nord" a abordé d'autres disciplines sportives, notamment le rugby, le hockey sur glace, et le jeu à XIII.