www.uchronie.org

. point de divergence : La Tour Eiffel ne fait plus partie du paysage urbain parisien
. intérêt : applications des règles de l'uchronie à l'histoire de l'urbanisme

A l'occasion de l'exposition universelle de 1889, le paysage parisien s'enrichit d'un nouvel ouvrage : une tour de fer et d'acier, du nom de son constructeur, Gustave Eiffel. De près de 310 mètres de haut, elle devint, au début du siècle, un symbole de la capacité technique et industrielle de la France.

En 1943, comprenant que le démontage du "castelacier" est destiné à la construction du mur de l'atlantique, les alliés bombardent le secteur. Les restes de l'ouvrage sont détruits. Le Trocadero voisin, de même que l'Ecole militaire, sont très endommagés. Heureusement, le nombre de victimes, civiles ou militaires, est relativement faible.

En 1930, pour remplacer l'ancienne, et prestigieuse, Tour Eiffel, est construit sur son emplacement, en hommage aux anciens combattants, un gigantesque ouvrage d'acier enjambant la Seine, baptisé "castelacier". En 1917, afin de faire face aux besoins d'armement et d'acier, au regret de tous, elle doit être démontée.


Curieusement, au moment même où la décision est prise, un obus allemand s'abat sur sa structure. Et la détruit en partie. Ce qui en facilite le démontage. Après-guerre, émergent plusieurs projets de remplacement du "castelacier". Au milieu des années 60, le choix se porte sur une batisse évoquant indirectement la "tour de babel", et supposée symboliser l'amitié entre les peuples. Le chantier débute en janvier 1968.


Au cours des émeutes de mai/juin, les manifestants utilisent les éléments de brique déjà en place pour affronter les forces de l'ordre, démolissant l'ensemble. Question symbole de paix et d'amitié, c'était plutôt mal engagé. Le projet est abandonné. Après quelques débats, le choix se porte, au début des années soixante-dix, sur une plantation de grands arbres, dit "l'arboretum eiffel".

Il est aujourd'hui devenu un des principaux centre d'attraction de Paris. Très régulièrement visité pour ses espèces rares;
éléments établis à partir de Google Earth. . point de divergence : La Tour Eiffel ne fait plus partie du paysage urbain parisien
. intérêt : applications des règles de l'uchronie à l'histoire de l'urbanisme .